BEHIND THE SCENES : INTERVIEW DE JERÔME DE METAL IN FRANCHE COMTE

Crédit photo : Metal In Franche Comté

Entretien avec Jérôme, fondateur du site Metal In Franche Comté

Salut ! Tout d’abord merci d’avoir accepté cette interview ! Alors tu es fondateur du webzine Metal in Franche Comté. Peux-tu te présenter en quelques lignes et expliquer quand et comment t’es venue l’idée de créer ce projet ?

Et bien de rien, c’est quand même amusant de passer de l’autre côté pour une fois. Si je devais résumer, MIFC est né d’un après Hellfest en 2014 où je m’étais rendu avec Xena. Un peu d’alcool, et nous refaisions le monde ! Et on se disait que la scène Franc Comtoise était belle mais qu’elle s’exportait mal ! D’un simple délire post Hellfest nous venions de « créer » MIFC. Le premier site, très basique dans sa conception, avait quelques chroniques et des live reports. Mais le but était avant tout, de faire un agenda des concerts du coin ! Histoire de ne rien rater ! Après, ça a pris de l’ampleur avec des partenariats locaux (la radio La Colère du peuple, Cultura Besançon, Le BarAcat, …). Maintenant, j’essaye de relancer la machine qui s’est un peu grippé avec mon changement de vie perso. J’ai retrouvé de nouvelles personnes et on essaye d’écrire une nouvelle page du webzine.

Combien êtes-vous à travailler sur ce webzine ?

Même moi je ne suis sûr de savoir combien nous sommes à travailler car nous avons eu des intervenants occasionnels. Mais dans l’idée, nous sommes 5. Il y a en tout 3 photographes (2 professionnels Lola et Pandora, et moi en amateur !) qui assurent les live reports. Il y a 2 personnes qui font des chroniques dont Xena qui a été là dès les débuts. Parfois des amis font un report des concerts où ils se rendent et je leur donne l’occasion de nous en parler. On peut aussi noter que certains sont partis …

Metal in Franche Comté existe depuis plusieurs années, est-ce compliqué de travailler sur un webzine de nos jours et de trouver la motivation sachant que pour la plupart cette activité n’est pas rémunérée ?

Tu sais, je viens du fanzinat ! Je baigne là-dedans depuis que j’ai 18 ans (accessoirement j’en ai 36 …), la première newsletter papier que j’ai créée a été imprimé au lycée … Le webzine ne s’est donc pas imposé de suite comme une évidence. Mais il faut vivre avec son temps, et avec son budget. Ce qui m’a finalement un peu bloqué au début, c’est de savoir qu’il existe des milliers de « Webzine », pour seulement une dizaine de valable. Je ne me voyais pas me rajouter à la longue liste des parasites mais l’idée de travailler en local me semblait me permettre de nous sortir du lot. Rémunérer ? mais attend tous les mois je gagne 1000 € grâce aux pubs que je fais payer à ces cons !!! Non je déconne, chez nous rien de payant, ni les pubs, ni la parution des dates. Il y a seulement les bannières EMP et Digitick qui peuvent générer du bénéf … autant dire nada ! Mais ce n’est pas le but premier, si ça payait le site je serais heureux, ce n’est pas le cas tant pis.

Ton webzine est essentiellement consacré au Metal franc-comtois. Que penses-tu de cette scène régionale en générale et est-elle selon toi assez mise en avant ?

J’adore honnêtement la scène comtoise car elle comporte un paquet de groupes de qualité, pour certains présents depuis des décennies ! Beaucoup ont un son, une identité vraiment personnelle, loin de chercher à coller aux modes. Mais comme beaucoup d’autres régions, elle a du mal à sortir du secteur, on a parfois l’impression que la province a du mal s’imposer sur la capitale ou sur d’autres régions. Et malgré tout, nous arrivons à avoir du public et ça c’est un bon point !! Et attirer des bons groupes dans nos salles ! Rien que la semaine dernière, nous avions Impaled Nazarene (concert organisé par la Horde Séquane) et Sonata Arctica. L’année dernière j’ai pu voir Laibach, Cannibal Corpse, Krisiun à quelques jours d’intervalle à 1h de chez moi ! Comme tu peux le voir, les groupes osent venir ! Et d’ici quelques semaines, ce sont Amon Amarth, Dark Tranquility, Hatebreed, Suicidal Tendencies et j’en passe qui débarquent !

Après, je me permets une petite liste de bons groupes à surveiller, jeunes et moins jeunes ! Ignis Fatuus (Hail Dan), Born Again, Khynn, Assign Fate, Struck, Malevolentia, Einsicht, Abyssal Ascendant, Derealized, Hellbats, Fallen Lillies, Recueil Morbide, …

Nous avons même de bons labels, pas assez connu à mon gout, comme Forgotten Wisdom prodz, Les productions de l’Impossible, …

Comment vois-tu le webzine et l’évolution de celui-ci dans 5 ou 10 ans ?

Dur de savoir où la vie va nous mener, j’essaye déjà de mener vie professionnel, vie perso et associatif sans faire de casse ! Mais j’aimerai arriver à stabiliser le webzine, à le rendre plus attractif et surtout plus vivant. Il arrive que je ne poste rien, tout comme mes acolytes, pendant plusieurs jours. Mais c’est aussi un choix, je ne veux pas poster des news vu et revu ailleurs. Je préfère ne rien mettre et attendre. Malgré tout j’ai des engagements à tenir vis-à-vis des partenaires et des groupes. Des évolutions, de nouveaux partenariats en cours, un gros projet live report, de nombreux fest à couvrir et pourquoi pas d’ici un an, un concert Metal in Franche Comté !

Parlons un petit peu de toi, à partir de quel âge tu as commencé à écouter du Metal ?

Vers 13 ans si je ne dis pas de bêtises ! C’était avec des Sepultura ! La mode était encore au grunge mais le Thrash se faisait sentir dans mon collège ! Puis avec le lycée, j’ai découvert le Metal Extrême ! Et il ne m’a pas lâché pendant les 15 années suivantes

Quelle est ta plus belle découverte musicale de ses dernières années ?

OUAHHH Une seule ???? WARDRUNA fut ma plus grosse découverte ! Et live, un plein air avec les étoiles et les montagnes comme décor ! Mais sinon niveau Metal, Emperor reste le groupe qui a marqué ma jeunesse. Alors les voir jouer « In the nightside Eclipse » en entier au Hellfest, je te promets j’ai chialé (et sans balancer, le gros nounours à côté de moi à la barrière aussi)

As-tu un style de Metal de prédilection ?

A une époque, je t’aurai dit le Black Metal mais avec les années ce style a perdu cette aura malsaine, ce côté dérangeant qui faisait son intérêt. Donc je te répondrai aucun, j’aime tout !!

Que penses-tu de l’évolution de la musique Metal ?

Là on peut en avoir pour 20 pages si je me lance. Même si je suis heureux de voir Gojira chez Yann Barthès, je reste plutôt partisan d’une musique plus underground. Que le Metal devienne fashion (c’est déjà un peu le cas) serait une grosse erreur. Et en même temps, je me dis cool que certains puissent vivre de leur passion. Chacun est libre de faire ce qu’il veut, et mine de rien, à mon échelle je rentre dans cette banalisation en faisant de la publicité alors qui suis-je pour faire la morale ?

As-tu des groupes ou artistes que tu rêverais d’interviewer ou de rencontrer ?

J’ai déjà croisé un paquet de groupes, et parfois j’ai réalisé des interviews délires comme avec Skalmold par exemple ! Ces Islandais sont fous mais hyper sympas ! Mais je t’avoue, je suis là pour faire un job, pas pour faire des selfies.

Il y a des gens intéressants avec qui j’aimerai bien réalisé des interviews, comme Joe Duplantier de Gojira avec qui je partage la même sensibilité par rapport à la condition animale. Franchement pour le délire, parler avec Abbath serait génial !!

J’ai un regret, ne pas avoir pu voir de près Lemmy. Sa mort m’a vraiment touché, ce type était pour moi le Rock’n’Roll, le gars qui avait mis tout le monde d’accord !

Hormis la musique, as-tu d’autres passions ?

Hormis la musique, ma vie c’est ma famille ! J’ai une femme incroyable et une fille qui me donne tout ce dont j’ai besoin.

Mais je suis surtout un fervent défenseur de la cause animale, j’ai franchi le cap du Veganisme depuis 1 an et demi (viré mon perf n’a pas été facile) et j’essaye parfois de mêler MIFC à cette cause. Tu peux trouver des bannières L214 et Sea Shepherd en bas du site. L’exploitation animale doit prendre fin, il n’y a pas d’autres alternatives.

Comme tout le monde j’ai des hobbies ! Je mate pas mal de films, et même des bons nanars pour le grand public !!

Maintenant un petit jeu, si tu ne dois garder

  • qu’un seul album  ? « In the Nightside Eclipse »
  • qu’un seul festival ? Hellfesttttttt
  • qu’un seul groupe ? Metallica
  • qu’un seul alcool ? MACVIN   

Merci pour cette interview. Veux-tu rajouter quelques mots pour conclure ?

Merci à toi, j’ai pris un certain plaisir à répondre à tes questions ! ça m’a rappelé le temps où j’étais musicien ! La mort a fauché de nombreux Dieux du Rock, du Metal ces dernières années, et c’est grâce à eux si je suis devenu cette version de moi plutôt en phase avec lui-même et le monde qui l’entoure, alors merci à vous les amis, on se reverra un jour, réincarné dans la même meute, la même fratrie de cochon, on ne se sait jamais ! 

Merci à Jérôme pour cette interview. Vous pouvez retrouver Metal in Franche Comté sur :

Facebook : https://www.facebook.com/metalfranchecomte/

Twitter : https://twitter.com/Metal_F_comte

Site web : http://www.metal-franche-comte.info/

ultra vomit rodia -73

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*