BEHIND THE SCENES : INTERVIEW DE MERYL DE SOUTH OF HEAVY

Crédit photo : South of Heavy

Entretien avec Meryl, animatrice de l’émission South Of Heavy

Salut Meryl ! Tout d’abord merci d’avoir accepté cette interview ! Alors tu es l’animatrice de l’émission South Of Heavy sur la radio Mosaïque FM, peux-tu te présenter en quelques lignes et nous expliquer le concept de l’émission South Of Heavy ?

Salut salut ! Et bien écoute merci à toi pour cette interview surtout !  Alors moi c’est Meryl, 26ans. Ancienne chanteuse frustrée de ne plus pouvoir plancher les scènes suite à de problèmes de santé et il y a quelques temps je me suis dis « ba si je peux pas être sur le devant de la scène, je serai à l’arrière ».

South of heavy c’est quoi? Et bien son concept est assez simple. Faut découvrir les talents de chez nous ! Leurs donner un coup de pouce pour les faire connaître ainsi infime soit il. Découvrir et parcourir le chemin de nos artistes, mais aussi des techniciens qui œuvrent pour que leurs concerts/albums/clips se passent au mieux.

Les mots d’ordres ? La bonne humeur et la détente ! Je tiens à ce que l’on est l’impression, autant l’auditeur que mes invités ou moi-même, d’être tranquille autour d’un verre chez nous entre amis ! J’y met un point d’honneur. Pour que l’auditeur est l’impression d’être avec nous et que les invités se sentent à l’aise, c’est plus facile pour eux pour se livrer. D’ailleurs les auditeurs peuvent réagir tout au long de l’émission via la page Facebook ou le Twitter de l’émission.

Combien êtes-vous à travailler sur cette émission et quelle sera sa fréquence de diffusion ?

Et bien je suis toute seule à l’animer ! C’est mon bébé. Ça fait quelques années que je l’avais en projet. Et ça fait 5mois que je planchais sur la ligne éditoriale pour proposer un concept en béton. L’émission a lieu un lundi sur deux, en direct de 21h à 23h ! Avec bien évidemment une accessibilité sur le player du site Web de Mosaïque mosaiquefm.fr et une mise en ligne des podcasts.

Tu as animé la première le 13 mars dernier en compagnie du groupe Toulonnais Moonshine Oversight. Comment s’est passé cette inauguration et est-il prévu d’avoir groupe en interview à chaque émission ?

A merveille ! Je t’avoue que j’étais un peu stressée les 2h précédents l’antenne malgré que je fasse une matinale sur cette même radio. Ce n’est pas du tout le même public et les mêmes thèmes ! Mais connaissant personnellement les Moonshine, que je remercie d’avoir répondu présent, cette première a été plus simple car l’ambiance était vraiment détendue et ça a été 2h de délire. On n’a pas vu le temps passer !

Alors oui, il est prévu qu’il y est des invités à chaque émission. Soit des groupes, soit des techniciens. D’ailleurs à la prochaine le 27 je reçois un ingé son de Nice !

South Of Heavy est essentiellement consacré au Metal de la région PACA. Que penses-tu de cette scène régionale ?

On a d’énormes talents ! Nous avons d’excellents groupes, qui en veulent et sont passionnés ! Je me consacre depuis plus d’un an à la scène émergentes en oublier les gros concerts ! Après tout, j’ai envi de te dire, les gros groupes ont déjà la notoriété voulue. Mais ce que beaucoup de gens oublient, c’est que les futures icônes de la scène métal, ils sont dans les petites salles ! Comme je le dis souvent, tous nos idoles, que ce soit Iron Maiden, Judas Priest, Slipknot et tous les autres, ils ont commencé dans les bars et les petites salles ! Avec du public qui, à l’époque, bougeaient dans ces endroits, et les suivaient par la suite. Regardez où ils sont maintenant. Pourquoi pas nos artistes aussi ? Les talents ne se trouvent pas qu’à la capitale (rire).

Est-ce que South Of Heavy sera présent sur les évènements de la région comme par exemple Varwest Fest à Cabasse ou encore au festival des Morts Subites ?

Alors je l’espère, j’essaie d’être présente à un maximum de dates, après je ne peux pas être partout tu t’en doutes bien. Mais oui, si tout va bien (je touche du bois) je serai présente à ces gros événements, je salue au passage Seb l’organisateur du Varwest.

Parlons un petit peu de toi, à partir de quel âge tu as commencé à écouter du Metal ?

Oulala ! Hum…. A l’âge de 10ans ! Je suis tombé par hasard sur la sortie de l’album Toxicity des SOAD, Et Iowa de SLIPKNOT, et la frénésie métal ne m’a plus jamais quittée !

Quelle est ta plus belle découverte musicale de ses dernières années ?

T’es dur avec tes questions ! Hahaha. C’est difficile à dire il y en a eu pas mal.

En groupes célèbres je te répondrais Five Finger Death Punch, Shinedown, Gojira (vive le métal français !!!). Mais je ne peux passer cette question sans te dire Disturbed ! Ils ne sont pas nouveaux hein, mais putain quelle claque ces mecs !! Benighted aussi ! Des tueurs sur scène. Ou encore Seether des sud-africains tout bonnement excellent.

Après en artistes émergents pareil…. Il y en a beaucoup qui mérite d’être connu ! Les Moonshine Oversight en font partie. Il y a eu aussi Aposthem dans un style beaucoup plus extrême. Avec Aurélie au chant mais c’est une tueuse !! Il y en a tellement on pourrait y passer la journée (rire).

As-tu un style de Metal de prédilection ?

Sincèrement pas vraiment. J’écoute vraiment de tous ! Après ça va de prendre de mon humeur. Ça va être du hardrock, du Heavy (américain ou britannique) dans la vie de tous les jours. Mais aussi du métal extrême, du death, du trash, du brutal ou encore du grand, principalement lorsque je suis vénère ou que je dois me booster.

As-tu des groupes ou artistes que tu rêverais d’interviewer ou de rencontrer ?

Beaucoup trop pour une vie ! Haha

Non plus sérieusement. Il y aurait Disturbed, System Of A Down. Tous les groupes qui ont bercé mon enfance.

J’ai eu l’honneur et la chance De rencontrer dernièrement Russell Allen. Le frontman de symphony X et de Adrenalin Mob. Je t’avoue que j’en ai rencontré quelques uns des artistes, mais là je me sentais tel une gamine devant le père Noël ! Moi qui ne suis pas fanatique de l’attitude groupie, ba je peux te garantir que je suis aller faire ma petite photo et mon petit autographe. Un grand homme ! Autant humainement que physiquement (tu me diras je suis petite donc il me paraît immense hahaha). Et Rammstein aussi. Leur parcours est juste super intéressant et enrichissant. Et leur prestation scénique, inégalable. Ce serai un honneur de pouvoir les rencontrer.

Tu es également bookeuse et manageuse, peux-tu nous en dire plus sur ces activités ?

Avec grand plaisir ! Donc oui cela fait un peu plus d’un an maintenant que je suis manageuse, bookeuse, organisatrice d’événements. Je manage 2 groupes de Heavy.  SENTINHELL sur le secteur de Cavaillon. Heavy metal britannique avec des touches de trash/death. On a d’ailleurs fait la première partie de Monsieur Blaze Bayley samedi ! Et je gère également les Marie Antoinette sur Nice. Heavy beau oups plus rock et sauvage.

Je booke aussi d’autres groupes.

C’est un énorme investissement, à s’en épuiser ! Mais quel bonheur. Ce n’est pas tous les jours faciles. Beaucoup de temps à y consacrer, et je te garanti qu’être une « jeune » femme dans ce milieu est loin d’être facile. Mais ma grosse bouche et mon tempérament de sudiste que je suis force le respect donc j’y arrive petit à petit. En étant irréprochable sur mon organisation. En tout cas c’est ce que je m’efforce de faire.

Hormis la musique, as-tu d’autres passions ?

Oui bien sur ! Alors j’adore l’art en général. Je dessine à mon peu de temps perdu. La moto aussi j’ai grandit dans l’univers motard et de la piste ! Après je suis une curieuse de nature je m’intéresse à pas mal de chose.

Maintenant un petit jeu, si tu ne dois garder

  • qu’un seul album  ?  Immortalized de DISTURBED ! Il tourne boucle dans la voiture.
  • qu’un seul concert? Dur dur…. Je dirai Benighted au Rat’s en février dernier ! (Julien mon poulet je t’embrasse). C’était juste la folie. Et le featuring avec Aurélie de Aposthem était démentiel. Une superbe soirée avec plein de poésie et de douceur hahahaha.
  • qu’un seul groupe ? Je ne peux pas répondre à ça !! Haha. Aller parce que c’est toi je dirai System, parce que c’est grâce à eux que je suis tombé dans ce milieu.
  • qu’un seul alcool ? VODKA !!!

Merci pour cette interview Meryl. Veux-tu rajouter quelques mots pour conclure ?

Et bien te remercier déjà pour ton attention et cette interview ça a vraiment été un plaisir. Et puis à une prochaine lors d’un concert j’espère !

Et puis ba, à tous nos lecteurs. L’avenir du métal, ce sont les groupes. Mais c’est aussi vous ! Alors on se bouge, on se lève de son canapé, et on va faire vivre la scène locale ! Comme le dirai mon ami Eric du Rats qui en a fait sa devise, IN ROCK WE TRUST !! Restez rock, restez metal. Et à bientôt !!

Merci à Meryl pour sa disponibilité et sa gentillesse. Retrouvez South Of Heavy sur:

Facebook : https://www.facebook.com/southofheavy/

Twitter : https://twitter.com/southofheavy?s=09

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*