BEHIND THE SCENES : INTERVIEW DE KERMHIT DE FRANCE METAL

Crédit photo : France Metal

Entretien avec Kermhit, président et créateur de France Metal

Salut Kermhit! Merci d’avoir accepté cette interview ! Pour ceux qui ne te connaitraient pas encore, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour David et merci pour l’intérêt que tu portes à mes projets de soutien à la scène.

Alors je suis juste un passionné de musique metal, jamais pris le temps de jouer d’un instrument. Je suis basé dans la région Centre, dans le Berry une région très désertique niveau concerts et je travaille en logistique alimentaire. Je suis organisateur de concert depuis 2005  .D’abord en aide en com à des orgas undergound près de Bourges puis dans un petit bar que j’ai géré pendant 3 ans , vendu , puis créer mon association d’organisation de concert en 2010 kermhit asso .

Kermit est mon surnom depuis le collège et transformer l’écriture en KERMHIT pour être plus facilement identifiable. J’ai effectué plusieurs organisations dans diverses régions, mais hélas toujours à perte ce qui m’a amené à comprendre plus le fonctionnement du spectacle vivant et voir les problématiques là-dessus. J’ai eu la chance d’effectuer une formation de manager du monde de la musique à la LFI d’issoudun  et créer par la suite  France Metal .

Tu es le fondateur de France Metal, peux-tu nous expliquer ton association ?

France Metal a été déclaré officiellement dans le registre des associations en janvier 2014. Ma formation manager du monde de la musique m’a bien montré le fonctionnement politico culturel et donc remarquer qu’il manquait une réelle structure qui représente et fasse la promotion des acteurs sur notre territoire. Je ne suis pas du tout chauvin sur notre pays et nos groupes, juste réalisé qu’il manquait une structure qui fasse la communication de tous les acteurs à tous les niveaux, ce qui comprend toutes les structures qui gravite autour. France Metal n’a donc pas le même but qu’un webzine, car on me compare souvent à cela, je développe un institut culturel pour aider autrement à promouvoir la scène des musiques “extrêmes”. Donner un éclairage sur la nébuleuse metal qui est très vaste passe donc par une communication de ce qui se passe sans juger ni donner notre avis. On laisse cela aux spécialistes des webzines.

Beaucoup de monde ne se rende pas compte mais déjà je peux affirmer que sur le territoire il y a énormément de concert. J’en ai répertorié plus de 15 000 sur trois ans. Cela a été les premières statistiques que nous avons effectués. Voilà le lien sur l’étude et bilan.

J’ai développé un réseau de communication sur facebook avant de créer France Metal c’est bien efficace mais facebook a développé un monopole dont le revers a été de détruire les anciens réseaux. Beaucoup de monde ne vont plus sur les forums ou les sites thématiques. Vous pouvez retrouver  la description du réseau ici .

La prochaine étude portera sur l’historique de la scène, mais cela prend un temps phénoménal.

Vous êtes combien à vous occuper de France Metal ?

Alors en fait je gère quasiment tout le réseau seul et fait office de chef d’orchestre. Sinon on est bien une quinzaine, j’ai surtout une team de photographes et quelques personnes qui font ce qu’il peuvent suivant leur timing et je les remercierais jamais assez leur travail …  Mais le temps nous manque pour bien faire avancer ces projets, car il faut bien gagner sa croûte. Si les lecteurs se sentent d’attaque à rejoindre cette association qu’ils se manifestent.

Tes activités ne s’arrêtent pas là car tu es également le créateur de la Fédération des Associations et Organisateurs de Concerts Metal (F.A.O.C.M). En quoi consiste cette fédération ?

Oui je l’avais même créé avant France Metal en 2012 pour fédérer les acteurs du milieu en organisateurs et mis cela sous la gérance de France Metal par la suite. Ces structures sont identifiées au niveau de l’ IRMA Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles. La FAOCM des structures partenaires de France Metal dans le domaine du spectacle vivant qui font confiance à nos projets et qui ont une communication accrue et annuelle de leur activité sur notre réseau. Il faut du temps pour correspondre avec tous les acteurs surtout les faire comprendre le but car cela n’existait pas avant.

FAOCM cela fait pensez aux outils FACOM « metal » garantie à vie 🙂 

Tous les acteurs sont les bienvenus, les assos, boite de prod ou salle conventionné…  plus d’infos sur ce lien-là. Bien sûr certaines structures refusent le partenariat, ils veulent garder leur total indépendance. Je comprends parfaitement mais certaines refusent à cause du terme « metal » qui est devenu avec le temps un terme générique sur les musiques plus ou extrêmes et certains acteurs ne désire pas être mis sous cette bannière. Je trouve cela dommage, mon but est de faire avancer la scène et pas évident de trouver un terme qui réunit et fédère tous les styles des musiques extrême.

La prochaine étape est de lancer un système d’adhésion en avance trésorerie pour les organisateurs sans fond ou en soutien à FM. Il faut trouver un système financier car il est hyper dur d’avoir des subventions publiques et on va travailler à avoir des réductions sur des concerts un peu partout en France. A suivre très prochainement l’évolution !!!  Il faut une grosse structure reconnue nationalement pour faire confiance aux futurs adhérents.

Cela fait un moment que tu es dans l’univers hard rock / Metal, tu as pu constater que beaucoup d’associations et de salles ferment de jour en jour, cela est dû à quoi à ton avis, manque d’intérêt du public ? Manque de subventions ou de communications ? Trop d’organisateurs ?

Vaste débat, il y a tellement de facteur qui rentre en jeux… tout n’est pas comparable !!!

Bien sur l’offre et la demande il y a tellement de groupes qui demandent à se faire connaître, pourtant la France est l’un des pays les mieux équipés pour les spectacles mais toutes orgas à un cout bien évidemment (l’évolution des lois, etc …)

Il y a la population par chez moi, il y a un concert tous les 3 mois et pourtant impossible d’amortir les concerts, les fans ont du mal à faire des kilomètres. En Ile de France, plus d’une centaine tous les mois mais là trop d’offre, il y en a que pour les groupes reconnus et qui marchent dans les grandes villes. Le fait que la scène metal a de multitudes chapelles   font que chacun reste dans son style de prédilection et ont du mal à sortir sur des concerts underground. Je fais souvent le comparatif avec le cinéma ou vous payez cher pour un film que vous n’allez peut-être pas apprécier mais que vous pourrez voir de nombreuses fois par la suite. Un concert est un moment unique, convivial, c’est quand même humainement plus sympa et pas obliger de dépenser des cents et des milles !!! Support the underground   !!!

Il y a l’évolution de la société, il y a plus de personne devant leur tv, consoles de jeux, le net, etc… donc énormément de dépenses qu’on avait pas dans le passé et moins de moyens aussi. L’évolution des mentalités aussi, dans une société de consommation rapide, beaucoup de monde papillonnent et sont soumis à tellement d’infos qu’il est très dur de tenir informer la population vieillissante qui ont une vie active ou familiale pour beaucoup. Enfin, aucune médiatisation dans les médias reconnus fait que beaucoup de personnes ne connaissent pas du tout ce milieu.

Un manque de communication dans les réseaux spécialisés, je travaille avec le seul agenda mondial concerts-metal, qui garde tous les concerts en ligne pour un historique. C’est un site participatif où tout le monde peut rentrer ces concerts soi-même. Sur 2016, nous avons rentré nous même 95 % des concerts sur le site de concerts métal, donc plus de 5000 concerts !  On se dit déjà qu’il y a un souci au niveau des organisateurs et groupes là-dessus. La communication est un métier, c’est ce problème qui m’ont amené à créer ce réseau pour que mes organisations est une bonne visibilité tout en aidant au mieux tous les acteurs, mais cela passe par une correspondance avec tout le monde, un vaste projet !!

Les subventions ne sont pas évidentes à avoir et en baisse pour tout le monde, les papiers et comptes à rendre font aussi reculer certaines associations, c’est pour cela que je vais développer un système adhésion car l’union fait la force donc les avancements des projets ne pourront se faire qu’avec nous tous, l’avenir nous le dira !!!

Tous ces facteurs additionnés font du « metal » un réseau énorme mais qui reste dans l’ombre, je donne juste de la lumière petit à petit à tout le monde.

Parlons un petit peu de toi, à partir de quel âge tu as commencé à écouter du Metal ?

A mon adolescence donc il y a plus de 30 ans, que le temps passe vite !!

As-tu un style de Metal de prédilection ?

Vu mon âge bien sur le style des années 80 avec des mélodies heavy, thrash, death mais j’écoute de tous les styles et vais dans tous les concerts du milieu ou je fais des captations vidéos que vous pouvez retrouver sur la  chaine de france metal live

As-tu des groupes ou artistes que tu rêverais d’interviewer ou rencontrer ?

Je ne fais pas d’interviews car les artistes sont en mode promo, je serais plus dans l’idée de les connaitre personnellement et moi qui aime beaucoup rencontrer et connaitre de nouvelles personnalités donc tout le monde mais Devin Townsend serait un des premiers sur la liste.

Hormis la musique, as-tu d’autres passions ?

J’ai toujours été passionné de bon son haute définition, home cinéma … J’ai même bossé sur un forum sur plusieurs années avant d’avoir mon bar. J’ai tout laissé par la suite et les projets prennent tout mon temps libre !! Pas le temps pour d’autres activités !!!

Maintenant un petit jeu, si tu ne dois garder

Qu’un seul album ?

Comment choisir c’est pas possible, donc je prendrais un des 1er album ou j’étais fan Twited sister “come out and play “

Qu’un seul concert ?

Le concert de Devin Townsend à la maroquinerie ou la 1ère partie c’était lui en acoustique, un très grand moment !!!

Qu’un seul objet ?

Un objet relié à mon ordinateur, un méga disque dur avec toutes les musiques du monde !!

Qu’un seul instrument ?     

La guitare pour prendre le temps enfin le temps d’en jouer

Merci pour cette interview. Veux-tu rajouter un mot pour conclure ?

Merci à toi, les projets de France Metal sont pour tous les acteurs de la scène, c’est une association pour tous, l’union fait la force et c’est avec tous les acteurs et fans qui nous permettront d’avancer sérieusement j’ai juste poser les fondations !!! N’hésitez pas à nous rejoindre ou nous soutenir

Vous pouvez retrouver France Metal sur :

Facebook: https://www.facebook.com/France.Metal.Asso/

Site web : http://france-metal.fr/

Twitter : https://twitter.com/francemetal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*