BEHIND THE SCENES : INTERVIEW D’ERIC DU RAT’S

Crédit photo : Le Rat's

Entretien avec Eric, patron du Rat’s

Salut Eric ! Merci d’avoir accepté cette interview ! Depuis septembre 2015, tu as créé ta salle de concert à Puget-Sur Argens. Pourquoi avoir choisi le Var comme lieu sachant que celle-ci n’est pas réputée pour être une terre de Hard Rock / Metal ?

C’est peut-être parce que justement je ne le savais pas ! Pour info je ne suis pas du métier, je n’ai jamais bossé dans une salle, ni même dans une asso qui s’occupe de monter des concerts, du coup je n’avais aucune idée de la difficulté que rencontre le rock et le metal dans notre région et puis aussi parce que j’habite le Var, du coup c’était normal pour moi de créer le Rat’s ici sans vraiment me poser de questions.

Combien êtes-vous à travailler dans cette salle ?

C’est là tout le problème, faire tourner correctement une salle comme la mienne nécessiterait au moins 4 personnes à temps plein, hélas les finances ne me permettent pas d’embaucher actuellement, mais je ne désespère pas d’y arriver un jour ! Sinon c’est variable, bien évidemment les jours de concerts on est une petite équipe bien rodée, accueil technique, accueil artistes, service bar, etc, sinon la plupart du temps je bosse seul avec ponctuellement des coups de mains d’amis (ils se reconnaîtront) pour telle ou telle tâches.

En seulement 17 mois, le Rat’s est devenu un lieu incontournable dans le Var et même dans le Sud-Est. De nombreuses têtes d’affiches nationaux (Loudblast, Tagada Jones, Black Bomb A) et internationaux (Exodus, Vader) ont déjà foulé la scène du Rat’s et de nombreux groupes plus anonymes n’ont que des compliments pour ta salle. Comment vis-tu cette ascension fulgurante et t’attendais-tu à cela ?

A la fois oui et non, je m’explique : oui parce que j’ai créé cette salle avec l’ambition d’en faire un haut lieu du metal sans même savoir si c’était possible et non car je ne pensais vraiment pas à une telle notoriété en à peine 17 mois d’activité ! J’en suis donc très surpris et très heureux !

Alors que de nombreuses salles de concerts ferment un peu partout en France, est ce compliqué d’être gérant d’un lieu musical de nos jours sachant que tu ne bénéficies d’aucune subvention ?

Je dirais même que c’est extrêmement compliqué, on est sur le fil du rasoir en permanence, pour dire la vérité je n’arrive pas encore à me payer, chaque centime d’euro est réinvesti dans la salle. Mais là encore je ne désespère pas d’arriver à un équilibre financier viable dans quelques mois.

Que penses-tu de la scène Metal française ? Est-elle assez mise en avant selon toi ?

Clairement non, alors qu’elle est extrêmement vivante ! Pour preuve les dizaines de propositions de programmation émanant de groupes français que je reçois tous les jours ! On a de vraies perles en France, aussi bien en musiciens qu’en groupe constitués et je suis toujours touché de voir avec quel talent et quel hargne certains de ces groupes défendent leur compos !

J’ai lu dans une interview de Var matin qu’un projet de Festival était en discussion pour octobre 2018. As-tu déjà une idée bien précise sur celui-ci et si oui as-tu quelques détails à nous donner ?

Oui on envisage un festival en 2018 mais attention rien n’est fait encore, ma priorité reste le Rat’s et son bon fonctionnement, pour le moment j’y consacre tout mon temps et toute mon énergie. Si ce festival voit le jour alors bien sûr qu’il aura une couleur musicale très marquée « metal » mais je ne peux rien en dire de plus aujourd’hui, même si j’ai ma petite idée sur le style de metal proposé et sur les groupes que j’espère inscrire sur l’affiche !

Parlons un petit peu de toi, à partir de quel âge tu as commencé à écouter du Metal ?

A 14 ans après avoir reçu l’album « Machine Head » de Deep Purple en cadeau, une véritable révélation pour moi ! Je n’ai plus jamais arrêté depuis !

Quel est le groupe qui t’as le plus impressionné en live ?

Je fais faire une confidence un peu surprenante sans doute ; avant d’ouvrir ma salle je n’allais pratiquement jamais en concert, j’ai dû en voir à peine une dizaine dans ma vie ! Inutile de dire que depuis le 19 septembre 2015, date du premier live au Rat’s, j’ai largement rattrapé mon retard !!

As-tu des groupes que tu rêverais de faire jouer au Rat’s ?

Ah ça…il y en a une tonne !!! De toute façon le rêve est permanent au Rat’s, parfois je ne réalise pas vraiment que tel ou tel groupe est passé ou va passer chez moi ; je me dis souvent « c’est dingue, ce groupe je l’écoute depuis 30 ans et aujourd’hui il est chez moi ! » c’est juste incroyable !

Hormis la musique, as-tu des autres passions ?

Oui, pour faire simple : l’Histoire et la Philo, pour moi les deux fondamentaux pour comprendre l’Homme et le Monde.

Maintenant un petit jeu, si tu ne dois garder

  • qu’un seul album  ?

Impossible de répondre à cette question, mais si vraiment on me torture pour répondre alors je dirais « Let There Be Rock » d’AC/DC car c’est sans doute le groupe qui m’a le plus marqué de manière générale.

  • qu’un seul concert?

« Live aus Berlin » de Rammstein, je n’y étais pas mais le dvd a tournée en boucle pendant des semaines chez moi, quelle claque !!!

  • qu’un seul objet ?

Un couteau.

Merci pour cette interview Eric. Veux-tu rajouter un mot pour conclure ?

Merci aux groupes qui me font confiance et merci au public de plus en plus nombreux !

Merci encore à Eric pour cette interview et pour sa disponibilité. Vous pouvez retrouver Le Rat’s sur :

Facebook : https://www.facebook.com/lerats

Site web :  http://www.le-rats.com/

Twitter : https://twitter.com/lerats_concert

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*