INTERVIEW DU GROUPE SLAVEYES

Membres du groupe Slaveyes. Crédit photo : Graziella Photographie

A l’occasion de la sortie de leur second EP « What have we become » qui sortira le 26 novembre prochain, le groupe Slaveyes nous accordé une interview

L’interview a été réalisée avec le batteur du groupe Alexis B, le chanteur Tony ainsi que les guitaristes Alexis I et Romain

Tout d’abord, pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, peux-tu faire une présentation rapide du groupe ?

Alexis B : Nommé « Consumed » a ses débuts, le groupe fut créé par Tony et Alexis B en 2011. Le nom change en « Slaveyes » lors de la sortie du premier EP en 2013. 
Notre musique est influencée directement par les grosses vagues de Thrash-metal, néo-metal, djent, groove, expérimental avec aussi des ambiances aériennes. Nous sommes 5 membres, Tony (chant), Alexis B (batterie), Alexis I (guitare), Romain (guitare) et Anthony (basse).

Après votre EP eponyme sorti en 2013, vous allez sortir « What have we become » le 26 novembre prochain. Comment s’est déroulé l’écriture et l’enregistrement de celui-ci ?

Tony :  L’enregistrement s’est très bien passé ! On a cette chance d’avoir le petit Alexis I (guitare), qui se n’y connais pas mal là-dedans. Il nous avait enregistré le premier EP en 2013 d’ailleurs, alors qu’il ne faisait pas encore partie du groupe. On a donc fait ça tranquillement posés dans notre local, dans de très bonnes conditions et sans aucune pression.

Alexis I :  Quant à l’écriture, c’était un peu comme aller à un distributeur à bonbon, tu mets 5 balles, tu récupères ton stock de bonbons, tu tries ceux que tu n’aimes pas et tu te régales avec ceux qui restent. On a la chance d’être tous sur la même longueur d’onde à ce niveau-là. Ça a donc été des nuits blanches, des soirées écourtées où tu dis “putain j’ai une idée !” et tu enregistres directement le truc qu’il te vient à l’esprit. Je pense que c’est un des points positifs de cet EP, d’avoir écrit ce dernier de façons très instinctive.

Quel sera le thème de cet EP ?

Romain :  Il n’y a pas de thème général. On peut percevoir le sens de cet EP un peu comme on le sent, par rapport aux expériences des personnes qui écouteront. Avec un peu d’imagination on peut facilement imaginer ce que les musiques peuvent représenter comme sentiment ou émotion.

Alexis I :  L’écriture était tellement instinctive que cet EP relate vraiment nos émotions à un moment donné. Et je pense qu’on continuera à écrire comme ça, quelque part ça crédibilise notre musique tout en lui donnant un aspect éphémère. Et cela nous permet de nous renouveler à chaque fois.

En écoutant les titres « Architect of the Universe » et « Premonition of love », on a l’impression que le coté thrash du premier EP a laissé place à un coté plus sombre. Est-tu d’accord avec cela ?

Tony :  Effectivement, le coté Thrash de notre musique est beaucoup moins présent et laisse place à de nouvelles choses. “Premonition of love” est un morceau assez sombre mais ce n’est pas forcément le cas sur l’intégralité de l’EP.

En règle générale, que penses-tu de la scène metal en région PACA et est-elle assez mise en avant selon toi ?

Romain : Il y a de très bons groupes dans l’ensemble et une communauté très attachée au metal en général. Une scène prometteuse mais malheureusement pas assez mise en avant.

En fin d’année dernière, le groupe a subi un changement important de line-up. En effet, votre guitariste Jérôme a quitté le groupe, Tony s’est consacré uniquement au Chant et Romain et Alexis vous ont rejoint en tant que guitaristes. Comment s’est passé leurs intégrations et comment le groupe a-t-il vécu cela ?

Alexis I :  Ayant participé à l’enregistrement du premier EP, j’avais en soit déjà posé ma valise chez Slaveyes, l’intégration c’est donc très bien déroulée. Et la venue de Romain était pour moi évidente, ayant eu l’occasion de jouer avec lui sous d’autres formations, et le feeling étant là ça ne pouvait être quelqu’un d’autre que lui.

Alexis B :  Il était logique d’avoir une team de guitariste qui sache déjà s’écouter, se comprendre et se connaître, et le fait que Tony se focalise sur le chant permet de renouveler totalement notre jeux de scène, et la composition.

On va faire à un petit jeu, je te donne deux choix et tu dois en choisir un seul :

  • Plutôt Download ou Hellfest? Hellfest ! 
  • Plutôt Whisky ou bière ?  Bière !
  • Plutôt pogo ou circle pit ? Circle spliff !

En tout cas, je te remercie pour cette interview. Un petit mot pour conclure ?

Alexis B :  Oui.

Un grand merci au groupe Slaveyes pour leur disponibilité 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*