LE CHANTEUR DE LESSEN QUITTE LE GROUPE

Crédit photo : Lessen

Le groupe montpelliérain a officialisé sur leur page facebook le départ de leur chanteur Lambö

Voici le communiqué du chanteur, publié le 8 août dernier, sur la page facebook du groupe :

« Hello tout le monde, ici Lambö !

… L’info circulant officieusement depuis un moment déjà, beaucoup ne seront pas surpris, mais nous respecterons le protocole avec cette annonce officielle : je quitte Lessen .

La raison est un cumul d’éléments divers, où se mêlent le professionnel, l’humain, le musical, le personnel … et qui ont fait pencher la balance du mauvais côté il y a un moment déjà. Simplement un de ces moments où tu sais qu’il faut passer à autre chose, et faire de la place dans ta vie pour de nouveaux projets.

Le délai entre la décision et cette annonce fut si long car cela a tout de même secoué notre petit monde, et beaucoup de mises au point en ont découlé concernant la poursuite du groupe, l’album, etc.

En résulte ceci :

? J’ai eu la chance d’être inclus dans la composition, l’écriture, et l’enregistrement de A Nebulous Being, notre deuxième bébé qui arrive le 16 septembre. Je remercie fortement mes camarades pour ce choix, car je suis extrêmement fier de ce nouvel album. J’espère qu’il vous collera une mandale de l’infini, à la hauteur des efforts et des tripes mis dedans.
? La troupe Lessen continue sans moi pour botter des culs. Mon remplaçant, dont certains connaissent déjà l’identité, est, sans l’ombre d’un doute, à la hauteur, et même au-delà, pour retourner les scènes de France, du Monde, voire de la Galaxie, en compagnie des 4 autres dégénérés accros au Babybel. 
? Je serai tout de même présent sur les 2 dates à venir, au Game of Sounds #4 et au The Black Sheep pour le Concert Postcore : Lessen (“A Nebulous Being” release party) + Invites . Donc oui, la release party du nouvel album sera mon dernier concert avant un sacré moment. Donc tu viens, fais pas comme si t’avais le choix, et tu repartira en boitant si fort que même tes enfants naitront dépucelés.

… Maintenant que dire ? Comment conclure ces années, si brèves mais si intenses, avec de simples mots ?

… Merci. Merci à mes camarades, de m’avoir choisi pour ce projet, d’avoir cru en un clampin comme moi pour déglinguer des scènes et suer sur des gens. D’avoir soutenu le projet, parfois à bout de bras. Pour les rires. Pour les décibels. Pour les dates de fous, comme pour les plans les plus foireux. Pour mon nom écrit sur 2 boitiers qui me comblent de fierté.

Merci à Send The Wood Music, d’avoir permis à cette curieuse bestiole à 5 têtes de faire ses preuves sur scène, et d’avoir voulu les pousser au maximum. D’avoir écouté nos conneries, nos idées, nos inquiétudes, et d’encore le faire.

Merci tout spécial à mon Ben Lp-Lies et son Benhanced Studio. Pour ta patience, ta créativité, tes oreilles de l’espace, ta gentillesse sans bornes. Profite bien de ta nouvelle vie.

Merci à TOUS les musiciens, assos, orgas, etc. que nous avons croisé. Ceux avec qui on a échangé 2 mots. Ceux avec qui on a bu des coups jusqu’au petit matin. Ceux qui nous ont sortis des galères. Ceux que je peux appeler aujourd’hui, avec fierté, mes amis. Et même à ceux qui nous aiment pas. Car le tissu fragile et virtuel que nous appelons ‘la scène’ a besoin de chacun de ses éléments pour continuer à exister, tant que le changement d’époque que nous vivons n’aura pas encore eu complètement la peau de la musique live.

Merci à tous ceux qui nous ont prêté la moindre attention. Que vous ayez écouté un morceau de Lessen, que vous en connaissiez chaque note et mot par coeur, ou que vous ayez simplement pris plaisir à vous déglinguer dans nos pits. Que vous ayez nos albums, ou que vous les téléchargiez illégalement. La musique n’a aucun sens sans vous pour la ressentir. Merci, et par pitié, continuez.

… Il y a trop de gens que j’aimerais remercier, mais je vais éviter d’écrire 8 pages. Si vous vous sentez oublié, vous ne l’êtes clairement pas.

… Pour certains, on se revoit très bientôt autour d’une canette. See you soon.

… Pour d’autres, on ne se recroisera probablement jamais. Take care.

… Pour tout le monde : Bisous. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*